Paris Hospital Fundations

De la cœlioscopie à la robotique deuxième génération

  • Imprimer
  • Tweet
  • mercredi, 04 mars 2020 10:55
De la cœlioscopie à la robotique deuxième génération

|||

Notre établissement au coeur des évolutions de la chirurgie digestive

La chirurgie digestive prend en charge les organes abdominaux internes (œsophage, estomac, foie, rate, pancréas, intestins) et la paroi de l’abdomen. Le service de chirurgie digestive de notre établissement a toujours été l’un des plus fervents acteurs de son évolution.

 

Dès les années 1980, alors même que le mot cœlioscopie n’existait pas, nous développions déjà cette approche mini-invasive*. Il faut dire que ses avantages sont nombreux : réduction des douleurs post-opératoires et des risques infectieux, moindre fragilisation de la paroi… Mais la cœlioscopie demande aussi une grande dextérité ; c’est pourquoi, alors que nous misions déjà dessus, nombre de services de chirurgie digestive ne s’y sont lancés que bien plus tard.

 

*La cœlioscopie, qu’est-ce que c’est ?

Au lieu d’effectuer une large incision pour ouvrir le corps et accéder aux organes, le chirurgien ne réalise que de petits trous dans la paroi abdominale, par lesquels il introduit une mini-caméra et des instruments qu’il manipule à l’extérieur du corps.

 

Cette volonté d’aller vers les techniques novatrices ne s’est pas démentie depuis : en 2012, nous avons été parmi les premiers à nous lancer dans la robotique chirurgicale. De la mise en place des protocoles à la participation aux congrès nationaux et internationaux sur le sujet, en passant par la recherche clinique et la publication de dizaine d’articles, notre service s’est largement distingué. Résultat : nous sommes désormais un centre expert au niveau européen en matière de chirurgie robotique.

 

La robotique chirurgicale : la cœlioscopie assistée par ordinateur

Lors d’une opération réalisée par un robot chirurgical, les instruments ne sont plus tenus par le chirurgien mais par le robot lui-même, et le chirurgien est aux commandes du robot. Grâce à cette télémanipulation, la chirurgie gagne encore en précision.

 

Et la chirurgie continue à évoluer ! Des robots de deuxième génération, encore plus aboutis, commencent à voir le jour. Ils pourront assurer des chirurgies complexes et de la paroi ; ils nous permettront de développer de nouvelles techniques d’intervention et d’ouvrir de nouvelles voies de recherche : autant de perspectives auxquelles notre service veut et va activement participer ! Car nous en sommes convaincus : la robotique sera le standard chirurgical de demain, et doit, à ce titre, entrer dans la nomenclature de notre métier.

 

Dr Alain Valverde, chef du service de chirurgie digestive

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt sur votre ordinateur de cookies

En savoir plus