Historique

  • Imprimer
  • Tweet
Hôpital de la Croix Saint-Simon vers 1930

Hôpital de la Croix Saint-Simon vers 1930

Collection Croix Saint-Simon

Le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, association à but non lucratif, est né en janvier 2003 de la fusion de deux hôpitaux proches et performants. 

Les Œuvres et institutions des Diaconesses de Reuilly (OIDR), devenues aujourd’hui Fondation des Diaconesses, regroupent divers établissements en France et  animent des activités sanitaires, médico-sociales ou de formation, toutes soutenues par la réflexion éthique et spirituelle de la communauté des Diaconesses de Reuilly.

La Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon (FOCSS) est constituée d’un ensemble d’établissements sanitaires et sociaux et d’associations en région parisienne. Son action est centrée sur la petite enfance, l’action sociale, la santé, le maintien à domicile et les personnes âgées.

La Croix Saint-Simon  

A la fois dispensaire, bureau des mariages, service social et chapelle, la Maison de l’union ouverte en 1907 par Marie de Miribel (venue dans le quartier de Charonne pour une mission diocésaine), préfigure l’avenir de ce qui deviendra l’œuvre de la Croix Saint-Simon. Ce premier accueil social, médical et spirituel évolue très vite en un dispensaire, tant les besoins de santé de ce quartier pauvre de Paris sont importants. Marie de Miribel, fondatrice et animatrice de l’œuvre, fait construire un hôpital dès 1912. Les sœurs franciscaines Missionnaires de Marie rejoignent le personnel en 1932. En 1933, est ouverte une école d’infirmières qui formera également plus tard des aides-soignant(e)s et auxiliaires de puériculture. Dès les années 1970, l’établissement est devenu un hôpital actif, pilote dans certaines spécialités, comprenant un important service de chirurgie (90 lits) et de médecine (46 lits). L’hôpital devient établissement participant au service public en 1977. En 1983, est construit un bâtiment jouxtant l’ancien, à l’architecture mieux adaptée aux exigences du moment de la médecine et de la chirurgie. Pour permettre le regroupement de certaines activités médicale et chirurgicales, un bâtiment de 13000 m² a été construit en extension du précédent et sera ouvert en 2013.

Pour en savoir plus : http://www.croix-saint-simon.org

L’hôpital des Diaconesses

1920_02_copie.jpgC'est en 1843 que s'ouvre la première maison de santé des Diaconesses de Reuilly, deux ans à peine après la fondation de cette communauté de religieuses protestantes. En 1872, le pavillon Malvesin (du nom de l’une des fondatrices de la communauté, Caroline Malvesin) est construit, suivi en 1919 d'un pavillon de chirurgie. La maternité est créée en 1926. Périodiquement, de nouvelles installations et de nouveaux aménagements sont entrepris : maison de santé, pavillon Vermeil, radiographie, blocs opératoires. Dès 1932, une école est agréée par le ministère en charge de la Santé pour former des infirmières et des infirmiers, auxquels s'ajouteront des auxiliaires de puériculture et des aides-soignant(e)s. En 1952, la maison de santé protestante des Diaconesses signe sa première convention avec la Sécurité sociale. En 1972, elle devient l'hôpital privé des Diaconesses de Reuilly, avec 152 lits répartis en quatre services, auxquels s’ajoute un service de médecine générale et un service de réanimation. Ainsi, l'hôpital des Diaconesses de Reuilly participe, dès 1976, au service public hospitalier. 

Pour en savoir plus : http://www.oidr.org

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII